Écurie de l'espoir.jpg

Les chevaux de l'écurie

Taïga

Taïga...
Taïga

J'étais venue cherchez Elanka quand j'ai rencontré cette sauvageonne. ou plutôt elle m'a trouvé. La propriétaire m'en avait parlé en me disant que je ne pourrais pas la trouver dans les 100 hectares. C'était sans compter sur la volonté de Taïga.

Elle m'a immédiatement fait penser à Lucky. Ecoutant les signes de la vie, je suis repartie avec les deux juments.


Taïga m'a été vendue comme indébourrable. Plusieurs professionnels s'y étaient essayés.


Elle a été mon défi, mon challenge : je créerais mes écuries si, et seulement si, j'arrivais à la monter.


Il m'a fallu 7 mois et j'ai créé mes écuries.Et dire qu'un débourrage peut se faire en deux semaines!

Aujourd'hui, elle est montée par des débutants.

Il faut toujours garder l'espoir.


Vive les écuries de l'Espoir !